FLASH INFO - - Pensez à votre registre UBO avant le 30 Septembre 2019 -

Ecrit par :
Wolters Kluwer


16 avril 2019

Vous trouverez ci-après un aperçu des principaux montants indexés à l'impôt des personnes physiques. Ces montants sont les montants fédéraux. Les réductions d'impôt et autres dont le montant est déterminé par les Régions n'y sont pas reprises.


L'aperçu contient les montants pour l'exercice d'imposition 2020, soit vos revenus pour cette année (2019). Derrière chaque montant, vous trouverez, entre parenthèses, le montant indexé pour l'exercice d'imposition 2019 (il s'agit des montants dont vous avez eu besoin en juin pour la déclaration de vos revenus de 2018).

 

 

 

Quotité du revenu exemptée d'impôt et situation familiale

 


Quotité du revenu exemptée d'impôt et quotité du revenu exemptée d'impôt majorée


Quotité du revenu exemptée d'impôt : 8 860 euros (7 430 euros)

 
Majoration de la quotité du revenu exemptée d'impôt pour les contribuables handicapés : 1 610 euros (1 580 euros) 

 


Personnes à charge


Majoration de la quotité du revenu exemptée d'impôt pour personnes à charge 

  • un seul enfant : 1 610 euros (1 580 euros)   
  • deux enfants : 4 150 euros (4 060 euros)   
  • trois enfants : 9 290 euros (9 110 euros)  
  • quatre enfants : 15 030 euros (14 730 euros)  
  • plus de quatre enfants : 15 030 euros (14 730 euros)  avec un supplément par enfant au-delà du quatrième : 5 740 euros (5 620 euros)


Majoration supplémentaire pour enfants de moins de trois ans (pour lesquels le contribuable ne déduit pas de frais de garde d'enfants) : 600 euros (590 euros)


Pour toute autre personne à charge : 1 610 euros (1 580 euros) 


Majoration de la quotité du revenu exemptée d'impôt pour un isolé avec enfants à charge : 1 610 euros (1 580 euros) 

 


Montant maximum des ressources nettes (enfants à charge) : 3 330 euros (3 270 euros) 


Montant maximum des ressources nettes majoré pour l'enfant d'un isolé : 4 810 euros (4 720 euros) 


Montant maximum des ressources nettes majoré pour l'enfant handicapé d'un isolé : 6 110 euros (5 990 euros) 


Montant des rentes alimentaires non pris en compte dans les ressources : 3 330 euros (3 270 euros)


Montant des rémunérations d'étudiant jobiste non pris en compte dans les ressources : 2 780 euros (2 720 euros) 

 


Quotient conjugal et conjoint aidant


Quotient conjugal : 10 940 euros (10 720 euros) 


Montant maximum des revenus de la propre activité professionnelle du conjoint aidant : 14 200 euros (13 910 euros) 

 

 


Montant maximum des frais professionnels forfaitaires


Salariés et indépendants avec bénéfices : 4 810 euros (4 720 euros)


Indépendants avec profits et conjoints aidants : 4 230 euros (4 150 euros) 


Dirigeants d'entreprise : 2 540 euros (2 490 euros)

 


Tranches d'imposition pour l'exercice d'imposition 2019

 

 

  • 25 % sur la tranche jusqu'à 13 250 euros (12 990 euros)
  • 40 % sur la tranche jusqu'à 23 390 euros (22 290 euros) 
  • 45 % sur la tranche jusqu'à 40 480 euros (39 660 euros) 
  • 50 % sur la tranche supérieure à 40 480 euros (39 660 euros)

 


Montants non indexés

 

- L'exonération d’impôt pour chèques repas (intervention patronale maximale par chèque de 6,91 euros et intervention du travailleur minimale par chèque de 1,09 euro), écochèques (valeur nominale du chèque de 10 euros et montant annuel maximal de 250 euros), chèques ALE de 4,10 euros et chèques culture (montant annuel maximal de 100 euros).

 

- L'indemnité kilométrique de 0,15 euro pour les déplacements domicile-lieu de travail.

 

- Les rémunérations maximales de dirigeant d'entreprise d'un étudiant-indépendant : 2.000 euros.


- Les maxima du tax shelter pour starters et entreprises de croissance.


- Les plafonds du bonus logement flamand.


- Les plafonds du Chèque-habitat (Région Wallonne) :

  • Montant maximum de la réduction d’impôt par contribuable : 1.520 euros
  • Réduction par enfant à charge : 125 euros

 

- Le prêt win-win 

  • Montant maximum du(es) prêt(s) par prêteur : 50.000 euros 
  • Montant maximum du(es) prêt(s) par emprunteur : 100.000 euros.


- Les plafonds de la réduction du Pr.I. pour habitation modeste : 745 et 992 euros.

 

- Le maximum du crédit d'impôt à l'IPP : 3.750 euros.